Cérémonie commémorative en hommage aux morts pour la France en Indochine

En ce lundi 8 juin, journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine, se sont rassemblés au Monument aux Morts, Monsieur le Maire, Jean-Luc Bontemps, son Adjoint,  Jean-Claude Hérault le Président des Anciens combattants ainsi que Michel Morel et André Leven.

C’est au cours d’une cérémonie restreinte, du fait de l’état d’urgence sanitaire, qu’ils ont ainsi rendu hommage aux soldats morts pour la France en Indochine de 1945 à 1954.

 

A la suite du dépôt de la gerbe aux couleurs de notre drapeau, Sébastien Marais a lu le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, où elle déclarait :

 « C' était il y a 70 ans. La guerre d'Indochine durait depuis quatre ans. Nos combattants affrontaient un adversaire courageux et résolu. Ils défiaient la maladie et la dureté des éléments, ils souffraient de l'éloignement et de l'indifférence, ils combattaient aussi la fatigue, la peur et les privations. []

En cette “journée nationale” nous rendons hommage aux “morts pour la France” en Indochine de 1940 à 1954. Plus largement, la Nation pense avec respect à l'ensemble des soldats qui ont combattu pour ses couleurs à l'autre bout du monde.
Nous honorons aussi ceux qui ont résisté aux forces Japonaises à partir de 1940 et ceux qui ont été victimes du coup de force du 9 mars  1945. »

 

Avant de se quitter, Monsieur le Maire a remercié chaleureusement le Président et les porte-drapeaux pour  leur présence et leur fidélité sans faille.

 

Retour