90 ans, sportive et une vie hors norme

90 ans, sportive et une vie hors norme

Le club de gym volontaire était en fête mardi matin. A la fin du cours, chacun s’est empressé de ranger les tapis car il y a des rendez-vous que l’on ne manque pas, et ce jour-là, Thérèse Raimbault fêtait ses 90 ans.
« Je viens ici depuis 1975. Je fais ce que je peux, mais je viens régulièrement. On se connaît tous, c’est comme une grande famille », annonce-t-elle un sourire aux lèvres et les yeux pétillants. Avec cinq séances par semaine en matinée ou en après-midi et quatre professeurs qui se succèdent, la gym volontaire remporte un franc succès à La Membrolle.
Thérèse témoigne qu’il existe des histoires de vie hors du commun, des personnes exceptionnelles qui œuvrent toute leur vie pour les autres, pour réparer, opérer, soigner. Cette médecin gynécologue fait partie de ces êtres à la vie remplie de celle des autres et particulièrement de ces femmes pour lesquelles elle s’est engagée dès 1975, juste après la loi Veil, pour parvenir à rendre possible ce qui était indispensable.
Elle fut alors la première et la seule gynécologue à pratiquer des IVG au CHU de Tours. Le bâtiment de l’époque, vaguement implanté dans la cour jouxtant l’hôpital Bretonneau, était davantage consenti ou toléré que jugé nécessaire par la plupart des professeurs d’alors, majoritairement masculins. Il était en préfabriqué et ne disposait pas de salle d’attente. Une chambre pour quatre patientes a été créée plus tardivement. Quant aux réunions de service, elles avaient lieu autour de la table… de gynécologie.
Malgré les difficultés, voire les entraves à l’exercice de ce qui pourtant venait d’être légal, cette praticienne débordant de bienveillance évoque ces souvenirs gaiement, car il y a toujours quelque chose chez elle qui continue de sourire.
En 2017, elle a reçu le grade de chevalier de l’Ordre national du mérite pour la création de l’association départementale du mouvement français pour le Planning familial.
A la question de ses amis de la gym « Qu’est ce qui te maintient en si bonne forme ? », Thérèse a répondu sans hésiter : « Vous avoir fréquentés depuis de si nombreuses années ! ».

Retour