les Boucles de la Seine : sortie annuelle des cyclos Membrollais

les Boucles de la Seine : sortie annuelle des cyclos Membrollais

Cette année, les Amis cyclos membrollais avaient choisi les Boucles de la Seine pour leur sortie annuelle, du 9 au 13 mai. Neuf cyclos s’y sont rendus à vélo, sous le soleil, sur deux jours, bouclant ainsi 360 kilomètres avec une étape à Bagnoles-de-l’Orne. Arrivés à la base de loisirs du Mesnil-sous-Jumièges, ils ont retrouvé les trente autres cyclos et accompagnateurs. Tous ont pris leurs quartiers et le premier repas en commun a été salué par le fameux trou normand.
La première sortie de 106 kilomètres emmenait sur la route des abbayes : Saint-Georges-de-Boscherville, Saint-Wandrille-Rançon, lieu de séjour de l’abbé Pierre, puis l’abbaye de Jumièges. Le chêne millénaire d’Allouville-Bellefosse avec ses deux chapelles était sur le parcours et le peloton est rentré en empruntant le pont de Brotonne. Les cyclos ont eu la surprise de traverser la Seine au moyen de nombreux bacs qui subsistent toujours.
Le lendemain, c’était la route des chaumières avec également 106 kilomètres. De nombreuses chaumières, toutes plus typiques les unes que les autres, ornaient le parcours et c’est dans les villages d’Aizier et du Vieux-Port qu’elles étaient les plus nombreuses, avec des couleurs vives et des iris sur le faîte. Certaines faisaient penser à des dessins animés. C’est là qu’un déluge (en Normandie, cela s’appelle un léger crachin) a cueilli le peloton, qui est rentré trempé jusqu’aux os.
Le troisième jour voyait six cyclos partir vers Rouen pour escalader la côte de Bonsecours (haut lieu du Tour de France 1947 qui vit Robic s’échapper et gagner le Tour). En haut, le groupe est arrivé à la corniche, qui autorise une vue magnifique sur la ville de Rouen avec la Seine et les collines qui ceinturent la ville.
Les accompagnateurs ont pu visiter les abbayes, le musée de Victor-Hugo et, bien sûr, se sont rendus également à la corniche… en voiture.

Retour